2ème édition 2015-2016

Prix 2ème édition 2015-2016

Le « Prix International CGLU – VILLE DE MEXICO – Culture 21 » a pour objectif de re­connaître les leaders -villes ou personnalités- qui se sont distinguées par leur contribution à la culture en tant que pilier du développement durable.

Le « Prix International CGLU – VILLE DE MEXICO – Culture21 » présente deux catégories : le Prix à une Ville / Gouvernement local ou régional, qui récompense une ville, ou un gouvernement local ou régional dont la politique a contribué de manière significative à établir des ponts entre les valeurs de la culture (le patrimoine, la diversité, la créativité et la transmission de connaissances) et la gouvernance démocratique, la participation citoyenne et le développement durable. et le Prix à une Personnalité, qui récompense une personnalité mondialement connue pour sa contribu­tion fondamentale à la relation entre la culture et le développement durable.

Catégorie "Ville" 2ème édition 2015-2016

Les gagnants de l'édition 2016 du Prix International CGLU - Ville de Mexico - Culture 21 ont été annoncés par M. Eduardo Vázquez Martín, Adjoint à la Culture de la Ville de Mexico et co-président de la Commission culture de CGLU le 27 mai 2016 dans le cadre du Bureau Exécutif 2016 de CGLU à Kazan (République du Tatarstan, Russie).

Le Jury de la 2ème édition du Prix a désigné les gagnants suivants :

La Ville de Tombouctou (Mali), avec le programme "Patrimoine culturel et redynamisation des activités socio-économiques à Tombouctou" et la Ville de Vaudreuil-Dorion (Québec, Canada) avec le programme "Je Suis... L'aventure d'une communauté en pleine transformation".
Tombouctou
Tombouctou Banner
no-alternative
Fiche du projet

Le programme « Patrimoine culturel et redynamisation des activités socio-économiques à Tombouctou » a pour contexte la récente occupation des régions du Nord du Mali par des groupes terroristes, qui a engendré d’importants dégâts et dommages 
sur le patrimoine et sur les pratiques et expressions culturelles : déplacement de populations, destruction d’innombrables monuments historiques, de lieux de mémoire et de manuscrit anciens, pillage intensif des sites archéologiques et musées, 
interdiction et ébranlement des pratiques et traditions culturelles. Le projet associe la réhabilitation du patrimoine culturel et la revitalisation des activités socio-économiques avec, en particulier, l’artisanat. Le projet travaille sur des actions de 
redynamisation dans le domaine du patrimoine immatériel et de l’artisanat d’art, ainsi que sur des actions de renforcement des capacités de la mairie et d’amélioration de la gouvernance locale.

Vaudreuil-Dorion
Vaudreuil-Dorion Banner
no-alternative
Fiche du projet

Le programme « Je Suis… L’aventure d’une communauté en pleine transformation » est développé depuis 2010 par Vaudreuil-Dorion dans le but de favoriser l’émergence d’une communauté unie qui vive la différence comme une richesse. Chaque année, 20 000 citoyens participent à quelque 600 ateliers qui s’articulent en 50 activités phares. Le but : créer la rencontre, la connaissance de l’autre et le respect des différences par une participation citoyenne active à la création, à l’acte culturel et à la réinvention de sa communauté. Ici, les citoyens se côtoient, interagissent ensemble et apprennent à se connaître. En plus de travailler directement sur la cohésion sociale, ces activités font, par exemple, avancer concrètement l’environnement, l’urbanisme, les organismes communautaires et leurs missions, la santé tant physique que mentale ainsi que le milieu des affaires.

Site web : www.ville.vaudreuil-dorion.qc.ca

Facebook : facebook.com/Je-suis-Vaudreuil-Dorion

 

Mention spéciale

Le Jury a également décidé d'attribuer une mention spéciale aux villes suivantes:

Busan (République de Corée du Sud) pour le programme « TOTATOGA-Pôle culturel du centre historique ».

Dakar (Sénégal) pour le programme « École des Communs ».

Kaunas (Lithuanie), pour le projet « Projet Champs de Choux Šančiai – la petite échelle à la recherche d’une grande transformation »

Lac Mégantic (Québec, Canada) pour le programme « Reconstruire Lac Mégantic »

Montevideo (Uruguay) pour le programme « Centre civique de cogestion culturelle : SACUDE »

Catégorie "Personnalité" 2ème édition 2015-2016

Les gagnants de l'édition 2016 du Prix International CGLU - Ville de Mexico - Culture 21 ont été annoncés par M. Eduardo Vázquez Martín, Adjoint à la Culture de la Ville de Mexico et co-président de la Commission culture de CGLU le 27 mai 2016 dans le cadre du Bureau Exécutif 2016 de CGLU à Kazan (République du Tatarstan, Russie).

Le Jury de la 2ème édition du Prix a désigné les gagnants suivants:

Jon Hawkes et Silvia Rivera Cusicanqui.
Jon Hawkes
Jon Hawkes banner
no-alternative
Profil du gagnant
no-alternative
Article

Auteur du livre “Le quatrième pilier de la durabilité : le rôle essentiel de la culture dans la planification publique » (2001), Jon Hawkes a transformé le concept fondamental des politiques publiques. L’argument central de son œuvre se situe au cœur de 
nombreuses stratégies du monde entier de développement politique au niveau local. En proposant la culture comme quatrième pilier de la durabilité, non seulement Hawkes place la culture au même niveau que les trois autres piliers traditionnels de la 
durabilité (développement économique, social et écologique), mais il aide également à focaliser le discours sur la culture. Pour Hawkes, la culture « a toujours été un processus et non un produit » et sa valeur « réside dans sa fabrication, bien plus que 
dans ce qu’elle fabrique ». L’importance de l’action culturelle comme dimension du développement durable se rencontre à travers les approches créatives et au sein des communautés. Sans la vitalité de la culture, la planification publique ne peut 
être ni efficace, ni intégrale. Toujours impliqué dans l'action culturelle locale, Jon travaille actuellement avec plusieurs organisations de Melbourne: le théâtre coopératif "Ilbijerri Aboriginal & Torres Strait Islander", le "Substation Multi Arts Centre" 
et les "J-Studios", un centre d'artistes autogéré par le collectif du même nom.

Site web (en anglais) : www.fourthpillar.biz

Silvia Rivera Cusicanqui
Silvia Rivera Cusicanqui Banner
no-alternative
Profil de la gagnante
no-alternative
Article

Sociologue et activiste bolivienne. Elle fait partie du collectif autogéré Colectivx Ch’ixi. Silvia Rivera Cusicanqui a été professeure titulaire de Sociologie à l’Université Publique de San Andrés de La Paz (Universidad Mayor de San Andrés de La Paz – UMSA), à laquelle elle est actuellement professeure émérite. Elle a été professeure invitée aux Universités de Columbia (New York, États-Unis), Austin (Texas, États-Unis), La Rábida (Huelva, Spain), Jujuy, et à l’Université Andine Simón Bolivar de Quito (Équateur). Avec d’autres intellectuels, elle a fondé en 1983 l’Atelier d’Histoire Orale Andine (Taller de Historia Oral Andina – THOA), au sein duquel elle a travaillé les thèmes de l’oralité, l’identité et les mouvements sociaux autochtones et populaires, principalement dans la région Aymara. Au cours de ces dernières années, elle a également contribué à la création de l’espace El Tambo Colectivo, un centre culturel de La Paz ayant pour objectif d’associer les savoirs théoriques au travail manuel et environnemental. L’œuvre de Silvia Rivera Cusicanqui aborde la continuité des logiques de domination des identités et des cultures autochtones, même dans les contextes dans lesquels une reconnaissance officielle de la diversité et de la valeur des autochtones a apparemment été établie. Elle est l’auteure de plusieurs livres et a réalisé des vidéos et des films, à la fois documentaires et de fiction. Son œuvre met en évidence les combinaisons de langages, ce qui l’a conduite à utiliser et étudier diverses méthodes comme l’essai, le documentaire, la critique d’art ou le commissariat d’expositions.

Site web (en espagnol) : www.colectivachixi.blogspot.com.es

Facebook (en espagnol) : facebook.com/colectivxchixi

 

Participants

Le prix reconnaît une politique, un programme ou un projet original qui inclue de manière explic­ite les principes de l’Agenda 21 de la culture. L’action récompensée doit avoir été mise en œuvre depuis au moins deux ans, et il est nécessaire d’apporter les preuves de l’impact et du succès obtenus.

Une ville, un gouvernement local ou régional ne peut présenter qu’une seule candidature.

79 villes ont participé à la première édition du Prix :

 

Le Jury est composé de cinq personnes, experts intenationaux, personnalités à la trajectoire irréprochable dans le milieu culturel et d'un très grand prestige, ce qui garantit la notorété et l'importance du Prix:

  • Eduardo Vázquez Martín, jury de la 2ème édition
    Eduardo Vázquez Martín
    Adjoint à la Culture de la Ville de Mexico, et Président du Jury
  • María Victoria Alcaraz, jury de la 2ème édition
    María Victoria Alcaraz
    Directrice Générale du Théâtre Colón de la Ville de Buenos Aires, et Secrétaire Adjointe au Patrimoine Culturel de la Ville de Buenos Aires
  • Emmanuel Kouela, jury de la 2ème édition
    Emmanuel Kouela
    Responsable des affaires culturelles de la Ville de Ouagadougou, et Directeur du Centre Municipal de Promotion des Arts du Spectacle (CMPAS) de Ouagadougou
  • Leônidas de Oliveira, jury de la 2ème édition
    Leônidas de Oliveira
    Président de la Fondation Municipale pour la Culture de la Municipalité de Belo Horizonte, et Président du Conseil Délibératif sur le Patrimoine Culturel de Belo Horizonte
  • Farida Shaheed, jury de la 2ème édition
    Farida Shaheed
    Première Rapporteuse Spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels, et Experte Indépendante sur les Droits Culturels des Nations Unies

Consulter le document le document de présentation du Jury, le communiqué du Jury sur les gagnants, ainsi que le rapport complet du Jury de la 2ème édition du Prix International: