Vous êtes ici

#CULTUREcovid19

La mobilisation culturelle des villes et des gouvernements locaux dans la crise du COVID-19

L‘humanité fait face à un défi sans précédent. La crise liée au COVID-19 a un impact sur toutes les dimensions de nos vies : la santé publique, le monde du travail, les interactions sociales, le débat politique, l’usage des espaces publics, l’économie, l’environnement, et la vie culturelle.

Le COVID-19 frappe très sévèrement la vie culturelle de nos communautés. Les bibliothèques, les mémoriaux, les centres communautaires, les musées et tous les lieux culturels ont souffert de plusieurs semaines de confinement; certains d'entre eux sont toujours fermés à l'heure actuelle, et d'autres se préparent à rouvrir en prévoyant des mesures de distanciation physique. Les performances, les festivals, les défilés, les carnavals, et tous les événements du patrimoine intangible ont été annulés, et l'incertitude demeure sur la manière dont plusieurs d'entre eux reprendront leur activité. La présence virtuelle des institutions et des organisations culturelles s'est accrue de manière exponentielle. Les travailleurs de ces secteurs, qui souffrent souvent déjà de situations précaires (travailleurs indépendants, intermittents, freelances) pourraient rester plusieurs mois sans aucuns revenus. L’implication active de toutes et tous dans la vie culturelle de la communauté est extrêmement affectée par le COVID-19, et il en va de même pour la bien portance et la qualité de nos démocraties.

Nous avons réalisé :

Nous préparons :

  • La Charte-Agenda de Rome sur les Droits Culturels
  • Une série de webinars sur la culture et la localisation des ODD
  • Un rapport complet sur la crise

Cette page sera actualisée régulièrement par la Commission culture de CGLU. Nous la diffuserons également sur Twitter à l’aide du hashtag #CULTUREcovid19.

Cette page fait partie de l’initiative #BeyondTheOutbreak d’ « Expérience d’apprentissage en direct : au-delà de la réponse immédiate à l’épidémie » développée par CGLU

 

1. Suivi de l’action des villes et des gouvernements locaux

Les villes et gouvernements locaux se battent pour garantir les droit culturels de toutes et tous. Les villes et les gouvernements locaux, et leurs agents, acteurs et institutions, réalisent des efforts formidables pour essayer de maintenir des activités permettant de faciliter le bienêtre des populations en cette période d’isolation :

  • En générant de nouvelles possibilités d’accès au patrimoine et à la connaissance, et de participer à des événements culturels en ligne
  • En offrant de nouveaux programmes de formation et de construction des capacités visant à soutenir les sphères culturelles (par exemple : la levée de fonds)
  • En soutenant la présence des institutions culturelles sur internet et sur les réseaux sociaux
  • En explorant de nouvelles manières d’organiser le travail culturel
  • En défendant la protection de la vie culturelle, des secteurs et des acteurs culturels à travers des fonds spécifiques.


Quelques exemples d’actions entreprises sont listés ci-dessous :


Sur le rôle fondamental des villes dans cette crise :

 

2. Initiatives des réseaux culturels   

 

3. Manifestes, ressources, analyse de l’impact et davantage  

 

4. Lectures d'articles et de publications  

Des articles et publications sont publiées sur la manière dont la crise impacte nos sociétés (parmi lesquel.le.s, François Matarasso, José Luis de Vicente et Olga Subirós).

 

5. Le futur

Série pour l'après COVID-19

Nous avons commissionné une série de brefs articles:

De nouvelles pièces et œuvres de théâtre, de nouveaux livres, de nouvelles musiques, de nouvelles danses, de nouveaux jeux… apparaîtront. De nouveaux rituels et festivals devront être inventés pour célébrer la vie humaine, et pleurer ceux qui l’ont perdue (paroles extraites de la vidéo de Lyon sur "Qu'est-ce que la ville ?".

Pendant la crise, en confinement, au lieu de la distanciation sociale, nous devrions pratiquer la distanciation physique et la solidarité sociale. Prenons le temps de s’arrêter et de réfléchir, comme nos ami.e.s de Culture Action Europe l’ont suggéré, et que nous repoduisons et adaptons ici :

Dans quel monde souhaitons-nous vivre une fois la crise passée ? Sommes-nous prêt.e.s à repenser les aspirations collectives et individuelles à la lumière de nos communautés et de nos biens communs ? Sommes-nous prêts à prendre des mesures pour s’emparer, ensemble, de la question du changement climatique, et de reconnaître le rôle fondamental de la culture dans le développement juste pour toutes et tous ? Serons-nous prêts à répondre aux inégalités sociales, à placer le bien-être au centre et à placer la solidarité au-dessus des bénéfices économiques immédiats ?

Au lieu de revenir à la normale, aurons-nous, toutes et tous, le courage de mettre en œuvre des changements systémiques radicaux ? Si nous y parvenons, nous sortirons de cette crise plus unis, plus forts, partageant un agenda 2030 véritablement durable.

En pointant du doigt notre interdépendance, cette crise mondiale prouve la nécessité de multiplier de manière exponentielle la collaboration de tous les gouvernements. En ces temps difficiles, nous nous engageons à promouvoir plus que jamais l'engagement en faveur des droits culturels de toutes et tous, et à agir ensemble pour que ces droits soient protégés, promus, garantis et réalisés.

 

Selon vous, que pourrions-nous proposer de plus? N'hésitez pas à nous envoyer un message à l'adresse courriel ci-dessous:
info (at) agenda21culture.net